Suicide d’un étudiant par chute mortelle d’un immeuble après avoir été attrapé en train de tricher lors de son examen

Suicide d’un étudiant par chute mortelle d’un immeuble de 3 étages

Les étudiants du département de biochimie de l’université de Nsukka sont sous le choc. Un de leurs condisciples a décidé de mettre fin à ses jours en sautant de l’immeuble de 3 étages où il logeait.

Selon les informations de la presse locale, l’étudiant, identifié comme Daniel Mba, avait été surpris par un surveillant en train de tricher avec son téléphone lors de son examen de fin de semestre.

Le surveillait aurait saisi son téléphone, déchiré son texte quelques minutes avant la fin de l’examen et lui aurait remis un nouveau papier pour recommencer.

Honteux, l’étudiant aurait quitté la salle d’examen, s’est rendu dans sa maison avant de s’injecter des substances toxiques pour mettre fin à sa vie. N’ayant pas obtenu de résultats immédiats, l’étudiant se serait jeté du haut de l’immeuble où il logeait vers 23 h 34.

Selon un occupant du pavillon, qui s’est identifié comme étant Nkechi Abo, lorsque l’incident s’est produit, ils se sont précipités dans la chambre du défunt où ils ont découvert des substances chimiques, des récipients d’eau de Javel et des seringues.

Un autre occupant, Christabel Okpara, a déclaré à Vanguard qu’ils ont alerté le gardien du pavillon lorsqu’ils ont découvert l’étudiant luttant pour sa vie après avoir sauté du troisième étage. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital Bishop Shanahan de Nsukka où il est décédé aux premières heures du samedi 13 mars.

Le gardien du pavillon, qui a requis l’anonymat, a déclaré à Vanguard qu’il avait signalé l’incident à la police après l’échec de toutes les tentatives de réanimation à l’hôpital.

“Un ami qui est resté avec lui lorsqu’il a repris conscience à l’hôpital a dit qu’il se plaignait d’être frustré par son dernier examen et d’avoir des difficultés financières. Il lui a dit que sa famille ne lui donnait pas assez d’argent pour subvenir à ses besoins. Il a dit qu’il était amer que le professeur ait également saisi son téléphone”, a raconté le concierge.

“Quand je me suis précipité vers le pavillon, je l’ai vu sur le sol, serrant un couteau de cuisine. Nous l’avons immédiatement emmené à l’hôpital où il a reçu des soins médicaux immédiats. Nous sommes ensuite retournés dans sa chambre où nous avons découvert de la mort-aux-rats et de l’eau de Javel. Nous avons également vu des seringues sur le sol. Nous avons également vu une corde attachée à son ventilateur de plafond.

“C’est un solitaire car je ne l’ai vu avec aucun ami depuis qu’il s’est installé dans le pavillon. J’ai été surpris qu’une fille qui s’est identifiée comme étant Scholastica se soit présentée comme sa petite amie. Je pense qu’il devait souffrir d’une dépression silencieuse”, a ajouté le concierge.

Plus d'articles
États-Unis : la First Lady Melania Trump (seule) en Afrique pour une semaine