Super Ligue : La position de Zidane crée la polémique

Morte dans l’œuf, la Super Ligue n’aura pas tenu quarante-huit heures. Deux jours durant lesquels le monde du football s’est en grande majorité levé contre ce projet de championnat fermé, fomenté par douze « grands » clubs européens. Et parmi eux, le Real Madrid dont l’entraîneur Zinedine Zidane a esquivé le sujet mardi, en conférence de presse. Sa réponse a fait sortir de ses gonds un ancien international tricolore.

Face aux médias, Zidane s’est ainsi défaussé : « C’est une question pour une personne : le président. (…) Je ne vais pas vous donner mon avis. J’ai mon avis là-dessus, mais ce n’est pas ce qui m’intéresse. » A l’instar des figures que sont Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Kylian Mbappé et d’autres, « Zizou » n’a donc pas voulu prendre la parole. Une réaction qui lui a valu les foudres de Jérôme Rothen, sur les ondes de RMC : « C’est génial. Bravo. Tu es surpris ? Est-ce que tu l’as vu un jour se mouiller ? »

« Une catastrophe »

Et le consultant de monter dans les tours, visiblement fatigué du manque de prise de position de l’ex numéro dix des Bleus : « Pourquoi il est comme ça ? Après on va me dire ‘toi tu as une dent contre Zidane’. Je n’ai rien contre lui (…), mais en termes de communication, c’est une catastrophe. […] On sait que c’est ton président qui est à la base de tout ça, mais je pensais que Zinedine Zidane il était intouchable. […] Toi tu ne peux pas être pour la Super Ligue, surtout avec ce que la Ligue des champions t’a donné. Comment tu peux oublier ça ? »

« Mouille-toi ! »

Remonté comme un coucou, Jérôme Rothen a terminé dans la même veine : « C’est pas possible, on a besoin de ces mecs-là. S’ils ne disent rien on va faire quoi ? On va encore dire ‘ah Zidane bravo’, alors quoi qu’il se passe, on va encore le mettre tout là-haut. Mais mouille-toi, mouille-toi. Point final. »

Avec Foot365

Similaires