Surprise ! Voici le sport le plus dangereux du monde ; il a déjà tué plus de…

Ah oui, il est possible de perdre la vie en faisant du sport et la probabilité est plus forte avec celui-ci, selon une étude américaine réalisée par des chercheurs du Texas sur 25 000 personnes entre 2007 à 2016.

Pratiquer ce sport vous mènera plus à l’hôpital que le ski ou la conduite automobile avec une voiture de course. Il s’agit de l’équitation fiché comme étant le sport le plus risqué.  Selon les chercheurs, plus de 45 600 blessures d’équitation ont été enregistrées au cours de cette période d’étude.

Les blessures les plus fréquentes ?

Les blessures les plus fréquentes ont été constatées à la poitrine (37 % des cas), puis aux bras (26%), aux jambes (23%) et à l’abdomen (13,5 %), selon les conclusions publiées dans le British Medical Journal.

Avec des proportions presque égales chez les hommes et les femmes, l’âge moyen des blessés était de 47 ans.

Le risque d’hospitalisation pour blessures équestres est plus élevé que le football, les courses de véhicules à moteur et le ski“, résument les auteurs. Avant de compléter : “Des mesures et des campagnes préventives devraient être instituées pour mettre en évidence les pratiques de sécurité et l’utilisation d’équipements de protection individuelle à cheval, que ce soit pour le sport, les loisirs ou le travail“.

Des décès !

Au cours de la période d’étude, quelque 320 personnes ont perdu la vie avec le plus souvent, les blessures à la tête et au cou la principale cause de décès dans trois sur quatre (237, soit 75%). Sept personnes (2%) sont décédées suite à des blessures.

Ces données suggèrent que les dangers des activités équestres ont été gravement sous-estimés. Lorsqu’elle était contrôlée en fonction des heures d’activité, l’équitation entraînait une proportion plus élevée d’hospitalisations que d’autres activités à risque plus élevé comme le ski”, souligne Kevin Mutore, l’un des chercheurs de l’Université du Texas à Rio Grande Valley.

Avec Actualité 24

Plus d'articles
La star Asamoah Gyan se lance dans le transport aérien