Une compétition, qui devait réunir tous les guérisseurs traditionnels et sorciers du Royaume de Swaziland, récemment renommé Eswatini, a été annulée par le gouvernement, a-t-on appris.

‘Du jamais vu’, a réagi le porte-parole du gouvernement, Percy Simelane à l’annonce de ce concours de sorcellerie appelé African Gama, prévu ce week-end à Manzini, la deuxième ville de ce pays d’Afrique australe.



Lire aussi : Victoire du Sénégal sur le Bénin : Claude Leroy loue le coaching d’Aliou Cissé

Cette compétition avait pour objectif de permettre aux grands sorciers du pays de s’affronter en démontrant leurs pouvoirs maléfiques.

Pour les autorités locales, c’est un « non» ferme. On n’a jamais entendu parler de compétition de sorcellerie (…) dans le pays. Elle a été considérée comme une anomalie dans la vie des habitants d’eSwatini ” a déclaré le porte-parole du gouvernement précisant quiconque se livrerait à la sorcellerie tomberait sur le coup de la loi, rapporte Koaci.

Lire aussi : Emmanuel Macron appelle à offrir à la jeunesse africaine un avenir en Afrique

Une décision incomprise par l’organisateur de la compétition, “African Gama”, qui affirme, dans l’édition mercredi du Times of Swaziland, que le rassemblement était organisé du temps du règne du roi Sobhuza II, décédé en 1982. Le souverain avait créé cet espace pour que les guérisseurs “puissent prouver leurs pouvoirs, selon ses termes.

*L’actuel souverain du Swaziland : Le roi Mwasti (photo)