>

Taïwan : « Si la Chine nous envahit, ce serait un désastre mondial »

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Dix jours après la visite de Nancy Pelosi qui avait engendré des exercices militaires de grande ampleur de la Chine autour de l’île du Taïwan, six membres du Congrès américain sont arrivés ce dimanche 14 août à Taïwan pour une visite surprise de deux jours. Une visite qui va inévitablement relancer les tensions avec la Chine.

Mais pour le représentant de Taipei en France, « c’est la Chine qui est en train de monter la pression et de créer une instabilité régionale, en voulant accélérer son processus de conquête de Taïwan ».

Pour François Chih-Chung Wu, cette visite américaine doit permettre de « montrer à la Chine qu’il y a une ligne rouge à ne pas franchir », mais aussi pour discuter avec plusieurs ministres taïwanais, comme le confirme le représentant de Taipei en France. « Toutes ces négociations et toutes les discussions à venir doivent servir pour préserver le statu quo », assure-t-il sur Europe 1.

Mais pour autant, François Chih-Chung Wu se veut extrêmement prudent, car il estime qu’autour de son île, se trouve avec la Chine « la deuxième puissance militaire mondiale qui, en plus, veut nous envahir », donc il estime qu’une invasion de l’île bouleverserait totalement « l’ordre mondial » et qu’elle déclencherait « un désastre mondial », mais il refuse de parler de troisième guerre mondiale, en raison des investissements européens et mondiaux en Chine à Taïwan.

Avec Europe 1

2021 © L-FRII MEDIA