Tchad : Prison ferme pour l’homme qui a dit sur Facebook qu’Idriss Déby était «malade»

Au Tchad, la Cour criminelle a condamné à trois ans d’emprisonnement Baradine Berdeï Targuio, président de l’Organisation tchadienne des droits humains (OTDH), pour atteinte à l’ordre constitutionnel.

Il avait évoqué l’état de santé du Président Idriss Déby sur sa page Facebook. M. Déby « serait gravement malade et hospitalisé en France » , avait-il écrit.

« Aucune preuve n’a été apportée contre lui », a estimé l’avocat du condamné, Max Loakngar, annonçant qu’il allait se pourvoir en Cassation.

Deux jours avant l’arrestation de Berdeï Targuio, le chef de l’Etat était rentré au Tchad après 9 jours passés en France.

Idriss Déby a été investi le 6 février, par son parti, candidat à la présidentielle d’Avril 2021 pour briguer un sixième mandat.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo / Covid-19 : 35 nouveaux cas confirmés ce samedi 16 mai