Crédit photo : lepoint

Technologies : Mark Zuckerberg critique Apple

Le 7 juin dernier, le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, s’en est une nouvelle fois pris à Apple. Une sortie qui a pourtant bien débuté. En effet, il a expliqué que son entreprise attendrait au moins 2023 avant de ponctionner les créateurs utilisant le réseau social pour promouvoir et vendre leurs œuvres et événements.

En effet, il a confirmé que l’entreprise, à ce stade, n’envisageait pas de prendre un pourcentage des revenus générés par les événements en ligne, les souscriptions et ventes de produits effectués directement sur Facebook. Mais plus que cette annonce, c’est bien le tacle adressé à Apple qui n’a pas manqué de faire réagir.

Mark Zuckerberg tire à boulets rouges sur Apple

Sur son post de blog, Mark Zuckerberg continue, expliquant que lorsque Facebook se risquera à agir en ce sens, la commission prélevée sera forcément moindre que les 30 % imposés par la firme à la pomme. Un tacle à peine masqué qui démontre une nouvelle fois à quel point les deux sociétés se font la guerre.

Une guerre sans fin ?

Il y a quelques semaines, Apple a frappé un grand coup en affirmant que de nouvelles fonctionnalités aidant au respect de la vie privée allaient être déployées, pouvant d’ailleurs avoir un impact direct sur la publicité effectuée sur Facebook et donc, les revenus qu’elle engendre pour l’entreprise, puisqu’elle ne permettrait pas de cibler aussi bien qu’auparavant.

Avec lanouvelletribune.info

Plus d'articles
Stars : Maria Mobil copieusement tabassée par son copain ? (Photo)