Terrorisme : le centre du Mali encore victime d’enlèvements

Depuis quelques années, le Mali, comme certains pays africains est devenu la scène d’une série d’attaques terroristes. Ces attaques aboutissent très généralement à des enlèvements, des destructions de masse et pire à des tueries.

Ce vendredi 25 octobre 2019, la région du Mopti, au centre du Mali a pour une fois encore été la scène d’un horrible épisode d’attaques. Une école, celle de Korientzé cette fois-ci, a été la cible.

Après Mbappé, Kipembé et Pogba veulent rencontrer les enfants d’Arafat

Des terroristes, lourdement armés y sont allés enlever des professeurs et détruit du matériel. Le site d’informations ‘’Malijet’’ rapporte :
“Ce vendredi matin, cinq enseignants ont été enlevés à Korientzé dans la région de Mopti par des hommes lourdement armés non identifiés“.

Cette annonce de ‘’Malijet’’, venue appuyer celle de la presse locale, confirme l’événement et donne un clair aperçu de l’intention de ces djihadistes de semer non seulement la panique, mais pire encore la terreur et le deuil.

Une Française accouche d’un bébé noir et accuse son mari d’avoir trop bu du café

Ces actions fréquemment perpétrées ont déjà entrainé la fermeture de plusieurs centaines d’écoles, conduisant des milliers d’élèves à rester à la maison, et les populations à déserter les régions les plus touchées.

Les autorités maliennes et les organisations africaines doivent prendre des mesures idoines pour combattre ce fléau qui ne cesse de hanter les esprits sur le continent.

Plus d'articles
Miss Togo 2019 : la représentante du Nord connue (photos)