Thaïlande / Covid-19 : les “cafés avions” remplacent les voyages

Des millions de personnes dans le monde entier sont bloquées au sol depuis des mois à cause du Coronavirus, sans la possibilité de pouvoir voyager.

En Thaïlande Les “cafés avions”  offrent à des clients la possibilité de faire semblant d’être dans le ciel  et l’idée semble avoir pris son envol.

Le roi de Thaïlande bientôt privé de ses millions ? Sa fortune soulève des protestations

À bord d’un avion commercial à la retraite dans la ville côtière de Pattaya, les buveurs de café s’installent confortablement sur des sièges de première classe et posent pour des photos près des casiers.

Cartes d’embarquement en main, certains “passagers” optent même pour une visite du cockpit. “Avec ce café, je peux m’asseoir en première classe et aussi m’amuser dans le cockpit en prétendant être le capitaine de l’avion”, a déclaré à l’AFP Thipsuda Faksaithong, 26 ans…

Thaïlande : cette nouvelle tenue du roi qui fait jaser (photos)

 

Chalisa Chuensranoi, 25 ans, a déclaré que sa visite était aussi bonne que tous les voyages qu’elle avait faits avant la pandémie, qui a fermé les frontières de la Thaïlande en mars. “Être assise ici, dans la section première classe… me donne vraiment le sentiment d’être dans un avion, en croisière dans les airs”, a-t-elle déclaré.

Dans un autre café du siège de la compagnie nationale Thai Airways à Bangkok, les clients affamés semblent même avoir manqué la nourriture de l’avion en engloutissant des spaghettis carbonara et du bœuf à la Thaïlandaise servis sur des plateaux en plastique par le personnel de cabine…

Une touriste française s’est mariée avec 2 frères africains ; les populations crient à la sorcellerie

La Thaïlande a été le premier pays en dehors de la Chine à détecter un cas de coronavirus, mais le royaume a depuis enregistré un faible bilan, avec environ 3 400 infections et 58 décès.

Les restrictions de voyage ont néanmoins éviscéré l’économie qui repose sur le tourisme, tandis que les Thaïlandais se sont retrouvés bloqués en raison des exigences de quarantaine dans d’autres pays.

Avec AFP