in

Thaïlande : des policiers en surpoids envoyés dans des camps d’entrainement intensif

Environ 300 policiers venus de toute la Thaïlande vont subir des exercices physiques dans un centre de formation de la police de Pak. Ce programme national nommé « Destruction du Bide » touche tous les policiers en surpoids et vise une totale perte de poids pour un travail efficace, a expliqué le Sergent major Sornpetch Chantarak, responsable du programme.

Lire aussi : Tunisie : le président Béji Caïd Essebsi est décédé

Selon lui, le surpoids peut non seulement mettre en péril leur santé mais également la bonne marche du travail. Cette décision survient après la phase expérimentale réussie avec 200 policiers qui sont arrivés à perdre jusqu’à 60 kg.

Lire aussi : Burkina Faso : le recours du général Diendéré rejeté par le Conseil constitutionnel

Sur le terrain, point de coaching cas par cas, durant deux semaines, crâne rasé, chacun devra suivre un rythme effréné d’activités physique et sportive. Un programme intense avec une alimentation révisée et équilibrée. Desormais et à chaque fois que le besoin se fait sentir, les postes de police pourront envoyer deux ou trois policiers au centre.



RDC : une femme de pasteur touchée par Ebola, des mesures de sécurité annoncées

Lutte contre la torture : à Genève, 10 journalistes partagent l’expérience togolaise en la matière