Le géant américain Facebook pourrait lancer sa propre monnaie l’année prochaine. Cette cryptomonnaie va permettre aux utilisateurs du réseau social d’effectuer plusieurs opérations financières surtout ses plateformes.

Lire aussi : PSG : Al-Khelaïfi annonce la Fin des ‘comportements de stars’



L’entreprise américaine Facebook veut se lancer sur le marché de la monnaie. D’après des informations recueillies par Le Parisien, le groupe de Mark Zuckenberg s’apprête à lancer une cryptomonnaie en 2020.

Dénommée la Libra (qui signifie balance en latin, ndlr), celle-ci permettra aux utilisateurs d’effectuer plusieurs opérations allant à l’achat des biens et services au transfert de fonds.

Lire aussi : Soudan : la forte hausse du prix du pain, un élément critique dans la chute d’Omar el-Béchir

La Libra se veut globale et universelle. Elle sera à ce titre disponible sur toutes les plateformes de Facebook : le réseau social éponyme (qui compte plus de deux milliards d’utilisateurs), Messenger, Whatsapp. D’après Le Parisien, la Libra sera gérée par une banque centrale dont le siège sera à Zurich.

Plusieurs grands groupes ont contribué à hauteur de 10 millions de dollars pour la création de cette cryptomonnaie : Visa, mastercard, Paypal, Spotify, Uber, Booking.com ou encore Iliad, tutelle de l’opérateur téléphonique Free.

Lire aussi : Voici ce qui aurait motivé Ramos à ne pas inviter Cristiano à son mariage

Le journal français rapporte que par ce projet Facebook entend faire oublier le scandale Cambridge Analytica qui l’a secoué en 2018. Il était reproché au réseau social d’avoir fourni des données personnelles de millions d’utilisateurs pour contribuer à la victoire de Donald Trump ou encore à faire tomber l’ancienne présidente argentine Cristina Kirchner.

Une affaire qui a écorné l’image de Facebook auprès de ses annonceurs, dont il tire 98% de ses revenus publicitaires. Selon Le Parisien, le groupe américain va annoncer le lancement de sa monnaie mercredi le 18 juin.

Avec Afrique sur 7