On entend souvent dire que laisser son portable branché sur secteur, quand il a atteint 100 % de charge, abîme la batterie. Qu’en est-il vraiment ?

Brésil – Argentine : Thiago Silva accuse Lionel Messi de vouloir contrôler les matchs



Plusieurs personnes rechargent leurs portables la nuit. Alors qu’une recharge complète nécessite quelques heures au plus, le téléphone reste ainsi souvent branché pendant huit heures ou plus ! Or, les portables sont équipés d’une batterie lithium-ion, qui a l’avantage de se recharger rapidement, mais s’abîme lorsqu’elle subit une tension trop élevée. De plus, une surcharge peut échauffer la batterie et dans certains cas provoquer son inflammation.

Pour éviter ce phénomène, la plupart des fabricants ont toutefois doté les téléphones de systèmes qui stoppent automatiquement le courant lorsque la charge est pleine. Le problème, c’est que même lorsqu’on ne l’utilise pas, le téléphone subit une faible décharge. Dès que la batterie retombe sous un certain niveau, il va de nouveau réenclencher la charge jusqu’à atteindre 100 %, et ainsi de suite plusieurs fois dans la nuit. Autant de « mini charges » qui usent la batterie prématurément et surchauffent le téléphone.

De plus, le téléphone n’est pas le seul à consommer de l’énergie. Lorsque la batterie est chargée à 100 % et que le chargeur reste branché, ce dernier continue d’absorber de l’électricité. Selon le Berkeley Lab, un chargeur représente ainsi une puissance moyenne de 3,68 watts lors de la charge et 2,24 watts quand il reste branché sur secteur alors que la batterie est pleine. Un inutile gaspillage d’énergie.

Togo : la BAD recrute (16 novembre 2019)

Pour augmenter la durée de vie de la batterie, il est recommandé de toujours garder une charge entre 30 % et 80 %, c’est-à-dire de ne pas attendre qu’elle tombe complètement à plat ni de la charger au maximum.

Avec Futura Science