TIC : Privé d’Android, Huawei présentera un OS alternatif le mois prochain

Huawei déploiera un OS alternatif destiné à remplacer Android dès le mois de juin 2019. Prêt depuis début 2018, le système d’exploitation devrait permettre au constructeur chinois de survivre à la perte de sa licence Android. On fait le point sur les dernières informations disponibles.

Lire aussi : Game of Thrones : la réaction touchante des acteurs à la lecture du script final (Vidéo)

Un des responsables de Huawei au Moyen-Orient a annoncé l’arrivée d’une alternative à Android dans le courant du mois de juin 2019, rapportent nos confrères de Tech Radar. D’après une marque déposée auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, cet OS s’appellerait Ark OS.

Sans surprise, le constructeur chinois s’attendait à perdre sa licence Android en cas de guerre de commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Quand les choses se sont gâtées, Huawei avait déjà élaboré un plan de secours viable. « Huawei savait que cela allait arriver et se préparait. L’OS était prêt en janvier 2018 et c’était notre » Plan B «  assure Alaa Elshimy, directreur général et vice-président de Huawei au Moyen Orient.

« Nous ne voulions pas mettre le système d’exploitation sur le marché parce que nous avions une relation solide avec Google et d’autres partenaires et nous ne voulions pas la ruiner. Nous déploierons cet OS dès le mois prochain » précise le dirigeant. On peut s’attendre à ce que la firme chinoise organise une présentation dédiée à son OS maison. « Les sanctions imposées par les États-Unis n’affecteront pas notre système d’exploitation » promet Alaa Elshimy.

Lire aussi : Japon – Attaque au couteau : des morts dont un enfant

Avec son propre système d’exploitation sous le coude, Huawei se tient prêt pour l’expiration de sa licence Android en août 2019. Pour remplacer le Google Play Store, le groupe pourrait miser sur App Gallery, sa propre boutique d’applications. Huawei parviendra-t-il à attirer les utilisateurs d’Android ? Quelles seront les applications disponibles ? On vous en dit plus sur le sujet dès que possible.

Avec Phonandroid

Plus d'articles
Concours de recrutement des fonctionnaires de police session mars 2018 : plus de 5.500 candidats déclarés admissibles