in ,

TikTok et WeChat bannis aux USA : les téléchargements des applis interdits dès ce dimanche

Alors que le président américain, Donald Trump, menaçait de bannir les deux applications TikTok et WeChat des Etats-Unis, le verdict est tombé ce vendredi 18 septembre.

Les téléchargements des deux applis sont interdits sur le sol américain à compter du dimanche 20 septembre 2020, rapporte Purebreak.

Le vestiaire du Real Madrid valide l’option Kylian Mbappé

TikTok subit de plein fouet les mauvaises relations entre les Etats-Unis et la Chine, sachant que l’application appartient au groupe chinois ByteDance. De plus, le président américain soupçonne la plateforme d’espionnage, à l’instar d’autres pays comme l’Inde, qui a interdit l’application pour des raisons de sécurité nationale et de respect de la vie privée.

Et pourtant, toutes les options étaient envisagées pour sauver TikTok, comme son rachat par d’autres entreprises américaines comme Microsoft ou Walmart ou son entrée en bourse.

Le rappeur Travis Scott et McDonald’s amendés ; la raison

Le téléchargement de TikTok et WeChat interdits dès ce dimanche aux USA

Malheureusement, toutes les négociations et les efforts déployés n’auront pas suffi : TikTok et WeChat ne seront donc plus accessibles via Google Play et l’Appstore à partir du dimanche. « Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis », explique le ministère américain.

Une mauvaise nouvelle pour les créateurs de contenus, qui vont devoir se rabattre sur une autre appli, mais aussi pour la diplomatie internationale, alors que cette interdiction risque d’accroître les tensions entre les deux géants économiques. Le gouvernement américain laisse toutefois une porte ouverte : « Le président laisse jusqu’au 12 novembre pour résoudre les problèmes de sécurité nationale posés par TikTok. Les interdictions pourraient être levées le cas échéant ».



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos

Vaccin contre le Covid-19 : des données de laboratoires espagnols volées par des hackers chinois