>

Timal : le rappeur dans de sales draps à cause de son chien

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’artiste de 25 ans Trimal est dans la tourmente à cause de son comportement envers son chien. 

Dans une vidéo postée sur son compte Snapchat, on peut le voir en train de donner trois coups de pied au niveau de la tête à l’un de ses deux chiens. « Connard va », a-t-il écrit en légende. Une séquence qui a choqué les internautes et il en paie le prix.

Si les molosses ont été saisis et confiés à une association de protection animale, l’artiste, interpellé, a été placé en garde à vue mercredi à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) en banlieue parisienne où il réside. 

Il a été condamné à une peine de 120 jours-amendes à 50 euros, soit un total de 6.000 euros. S’il ne réglait pas cette somme, il s’exposerait à 120 jours d’emprisonnement.

Pendant cinq ans, il ne devra pas avoir d’animaux. « C’est une peine adaptée à la situation puisque Timal a reconnu les faits et surtout a exprimé des regrets extrêmement sincères. La vidéo n’est pas du tout représentative de la manière dont il a toujours traité ses animaux », a déclaré Me Elise Arfi, son avocate.

« Le fossé se creuse entre une opinion publique ultra sensibilisée qui n’accepte plus les atteintes faites aux animaux et des peines infligées qui sont très en deçà des peines maximales », et « absolument pas dissuasives, a réagi de son côté Me Caroline Lanty, avocate de la Fondation 30 millions d’amis, qui avait porté plainte.

Booba n’a pas manqué de se prononcer sur cette affaire qui fait polémique. Selon lui, son geste est « inacceptable mais pas impardonnable ». « T’as merdé sur ce coup mais tu leur prouveras que tu n’es pas mauvais », a-t-il tweeté. 

 

 

2021 © L-FRII MEDIA