En vue de donner un coup de pouce à l’entrepreneuriat des jeunes et femmes du Togo, le chef de l’État, Faure E. Gnassingbé, a initié cette année une politique de quota de 20 % des marchés publics réservés aux jeunes entrepreneurs togolais.

OTR, jeunes entrepreneurs, régime du réel avec TVA, marchés publics, jeunes, femmes, Faure E. Gnassingbé, Office Togolais des Recettes Dans le cadre de la mise en œuvre de cette politique, l’Office Togolais des Recettes (OTR) a organisé, ce mardi 4 décembre, à son siège à Lomé une formation à l’intention d’une soixantaine de jeunes entrepreneurs.

Il s’agit d’inculquer aux participants les notions de fiscalité.

Ces jeunes entrepreneurs n’ont pas une grande expérience en matière d’affaires, ni d’obligation de paiement. Cette formation de l’OTR leur permet non seulement de combler ce vide qu’il y avait dans leur connaissance en matière de fiscalité ; mais aussi les exhorte à s’orienter vers le régime du réel avec TVA.

« Pour souscrire aux offres de marchés publics, il faudrait être au régime du réel avec TVA. On ne peut pas ouvrir les marchés publics sans être assujetti à la TVA », a souligné un des formateurs.