Après la série de fermetures d’église effectuée par la police des cultes le mois de mars dernier, une demi-douzaine d’églises viennent d’être fermées, a-t-on appris ce jour

-- Vidéo de L-FRII --

Ces lieux de cultes sont jugés coupables de nuisance sonore. Leur fermeture fait suite à des plaintes des voisins de ces églises auprès de la Direction des Cultes, le Chef d’escadron Bediani Belei, rapporte TogoBreakingnews.

Selon les explications données par le Directeur des Cultes, des reproches avaient été faites à ces organisations religieuses concernant la nuisance sonore dont elles sont accusées par leurs voisins, ajoute la source.

Lire aussi : Togo : le président Faure Gnassingbé, un homme pressé ?

A la suite des plaintes, des enquêtes ont été menées par les agents de la police des cultes. Les conclusions ont permis d’initier des conciliations pour conscientiser les Officiers de cultes de ces églises au sujet de leur pratique.

Les églises concernées étaient 9 au départ à être averties. Suites aux observations, 3 d’entre elles ont réussi à revoir à la baisse leur décibel tandis que 6 autres ont « persévéré dans les comportements répréhensibles ».

Lire aussi : Malgré une semaine de jeûne et prières, un Pasteur s’est vu refuser le visa pour la France

Le commandant Bediani Belei a, dans un courrier, félicité les 3 églises qui ont renoué avec la norme. Pendant ce temps, les 6 autres ont été priées de fermer la porte jusqu’à nouvel ordre.

Il s’agit de l’Eglise Postérité Universelle d’Abraham d’Agoè-Kossigan, de l’Eglise Pentecôte du Togo d’Agoè-Agbokopé, de Winner’s Chapel international (Avépozo), du Ministère international de prière du changement-temple changement (Avépozo), de l’Eglise Reflet de la gloire de Dieu-Temple Shama (Avédji) et de l’Eglise Yésu Le Agbe de Zossimé.