in

Togo / Accès à l’eau potable : la région maritime satisfaite

Image d'illustration

Lentement mais sûrement, le gouvernement togolais concrétise sa volonté de doter les populations de la région maritime de mini-adductions d’eau potable. 

Tchékpo Dévé dans la préfecture de YotoGblétaKpessou et Attitogon dans la préfecture du Bas-Mono sont les dernières localités qui ont réceptionné, en présence des autorités, des mini-adductions d’eau. Réalisé grâce à l’appui financier de l’Union européenne, l’ouvrage a coûté environ 12 milliards 266 millions de francs CFA.

Lire aussi : Togo : pénurie d’essence à Lomé et ses environs … explications

Le directeur de cabinet Affo Adjama, représentant du ministre de l’Eau, de l’Équipement rural et de l’Hydraulique villageoise, a insisté sur « l’intérêt qu’accorde le gouvernement au secteur de l’eau ». Il a par la même occasion, invité les bénéficiaires à faire bonne gestion de l’ouvrage. 

Pour les populations bénéficiaires, « ce geste du gouvernement, vient mettre fin aux souffrances liées à l’accès à l’eau potable dans les milieux ».

Lire aussi : Développement du Tourisme : le Togo apprend en Russie

Le gouvernement a déjà, à travers le Programme eau et assainissement pour l’accélération des objectifs du millénaire pour le développement (PEA-OMD), doté les localités Togoville, Massékopé, Boko, Badougbé, Badja et Adétikopé, des miniadductions d’eau potable. Le programme va couvrir au total 28 localités et desservir près de 200 000 habitants.

Erik Schaix, le couturier des Premières Dames d’Afrique

Erik Schaix, le couturier des Premières Dames d’Afrique

Zimbabwe : quel avenir pour les employés du feu président Robert Mugabe ?