in ,

Togo/Acte ignoble à Kpalimé : voici les faits

Les histoires se succèdent, mais ne se ressemblent pas. Et à chaque jour, son cortège de noirceurs commises par l’Homme.

Kpalimé, acte, pédophilie,
Illustration

L’histoire que nous allons vous raconter, ce jour, est celle d’un pédophile résidant à Kpalimé, ville située à 120 km au nord de Lomé. Cette affaire revêt une dimension ignoble, non pas seulement, hélas, par la nature des faits, mais aussi par le nombre de fois que l’acte avait été posé.

En effet, selon la législation togolaise, la pédophilie est une agression sexuelle perpétrée par un adulte contre un mineur. Au Togo, comme de par le monde, elle est sévèrement punie par le code pénal.

Les faits

Les faits remontent au 10 octobre 2012 vers 1 h du matin. Dame Akossiwa et son mari, levés tôt pour se rendre à Lomé, attendaient un véhicule à la gare routière de Kpalimé lorsqu’un passant est venu les alerter qu’une petite fille est couchée aux côtés d’un homme dans le hangar d’à côté.

Ils se dirigèrent vers l’endroit pour vérifier l’information. Les voyant venir, le nommé Noé cacha la petite Olivia sous une bâche couvrant un tas de chaussures. Une rapide inspection des lieux permit de découvrir la petite qui avoua que Noé avait eu des rapports sexuels avec elle.

Noé se réfugie dans l’Arche de la police pour sauver sa peau

Roué de coups par les quelques rares personnes qui s’étaient attroupées autour de lui, Noé a dû se réfugier au commissariat de police, proche de la gare, malgré lui pour avoir la vie sauve.

Lire aussi : Acte macabre-Adakpamé (Lomé, Togo)/Fatigués d’attendre la mort de leur père, un grand féticheur âgé de 117, voici ce que les enfants ont fait pour accaparer l’héritage

Noé, un homme controversé

En enquête préliminaire, Noé a reconnu, dans un premier temps, les faits et expliqué qu’il a connu la petite Olivia par l’intermédiaire de sa petite nièce Rebecca du même âge qu’elle et dont elle est amie.

C’est ainsi qu’il a pris l’habitude de coucher avec elle jusqu’à ce qu’il ne soit pas surpris ce jour.

Puis il se rétracta après, affirmant n’avoir jamais touché la fillette malgré les nombreuses nuits qu’elle a passée avec lui.

Audience

Devant le magistrat instructeur, l’inculpé n’a pas nié les faits en première comparution et en début d’interrogatoire de fond.

Il a fini par avouer au juge que contrairement aux multiples rapports qu’on prétend qu’il a eu avec la fillette, il n’a couché en réalité que 3 fois avec elle.

Contrairement à l’inculpé, la victime n’a pas varié dans ses déclarations. Car ayant toujours affirmé que l’inculpé a toujours entretenu, sous contrainte, des rapports avec elle.

La petite Olivia a expliqué que l’inculpé a l’habitude de lui gratifier des pièces de 100 ou 200 FCFA. C’est dans ces conditions qu’elle a été amenée à entretenir des rapports sexuels avec lui, lesquels rapports ont été confirmés par le rapport médical en date du 10 octobre 2012.

Verdict

Accusé de pédophilie, Noé a été condamné, par la Cour d’Assises de Lomé, à 7 ans de réclusion criminelle.

La leçon à tirer

Cette affaire doit nous faire comprendre que le phénomène de ‘pédophilie’ n’est pas seulement dans les pays développés. Il est aussi parmi nous. Protégeons nos enfants de ces prédateurs sexuels en surveillant leurs fréquentations.



Foire aux cadeaux 2018 : Kessinonu Design offre des perles à des prix cadeaux

Foire aux cadeaux 2018 : Kessinonu Design offre des perles à des prix cadeaux

Foire aux cadeaux : les férus de la lecture ont leur place

Foire aux cadeaux : les férus de la lecture ont leur place