Togo : adoption de nouvelles stratégies dans la lutte contre les mariages et les grossesses précoces

Le Ministère en charge de la promotion de la femme adopte de nouvelles stratégies dans la lutte contre les mariages et les grossesses précoces. 

Des leaders d’opinion, que sont les parents membres des Associations féminines, professionnelles et religieuses, sont depuis ce matin du 14 décembre, à une formation sur la gestion de la sexualité des jeunes, dans la préfecture d’Agoè. 

Initiée par le Ministère de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, la rencontre vise à emmener les participants à adopter des stratégies pour une meilleure gestion de la sexualité des jeunes. 

Au cours de cette formation, les participants vont échanger sur les causes et les facteurs favorisant le mariage et surtout les grossesses précoces, ainsi que l’accompagnement des adolescents pour mieux gérer leur sexualité.

“Le sujet de sexualité a été longtemps considéré comme un sujet tabou, il est question de voir les stratégies par lesquelles dorénavant les parents pourront aborder le sujet. Les jeunes reçoivent des informations sur la sexualité dans la rue, à travers l’internet et ça fait que si le parent n’intervient pas, pour aider l’enfant à gérer toutes ces informations, il risque de fausser le pas et cela va être préjudiciable pour toute sa vie”, a confié la directrice de la famille et de l’éducation de la jeune fille au Ministère en charge de la promotion de la femme.

Plus d'articles
A’salfo : “Nous tous on va rentrer dedans. Le Président fait, le Premier ministre fait. Donc désormais…”