Togo – Affaire de cargo vers la Corée du Nord : la Direction des Affaires Maritimes donne sa version officielle

La Direction des Affaires Maritimes (DAM) du Togo s’est exprimée sur l’affaire de cargaison de véhicules « de luxe » vers la Corée du Nord. Cette livraison selon la DAM, est en violation des résolutions des Nations Unies relatives à l’embargo contre la Corée du Nord.

Lire aussi : La Casa de Papel : la saison 4 de la série très attendue

Dans un communiqué officiel du jeudi 25 juillet 2019, la Direction des Affaires Maritimes du Togo affirme qu’ « en ce qui concerne l’article diffusé par les médias, le gouvernement togolais à travers le ministère en charge des Transports travaille à maintenir le pavillon togolais dans les conditions optimales du respect des règles de la navigation internationale et surtout des sanctions imposées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d’une part, et par les États partenaires dans un cadre bilatéral, d’autre part ».

Lire aussi : Le Togo accueille le forum économique Invest in West Africa en octobre prochain

« A ce jour, vingt-six (26) navires impliqués dans les actes illicites y compris les violations des résolutions pertinentes des Nations Unies ont été radiés du registre international d’immatriculation des navires battant pavillon togolais », poursuit le communiqué.

« L’article en question révèle la complicité des preuves à apporter dans de telles situations et le navire en question se trouve dans les eaux d’un pays non concerné par les sanctions onusiennes selon nos recherches. La description faite par cet article fait état d’un trafic régulier dont seuls les documents de transports peuvent informer sur la destination finale des biens transportés qui dans le cas d’espèce, est la Fédération de Russie non concernée par les sanctions onusiennes », soutient la direction des affaires maritimes.

Lire aussi : Togo : la GFA-Consulting Group recrute (26 juillet 2019)

 « Par ailleurs, l’autorité maritime précise qu’un travail en étroite collaboration avec les partenaires stratégiques est en cours pour venir à bout de l’ingéniosité des armateurs, propriétaires et capitaines de navires indélicats.

A cet effet, plusieurs mesures ont été prises à savoir : les peines d’amende jusqu’à la radiation des navires du registre d’immatriculation international des navires battant pavillon togolais sont d’ores et déjà observées », conclut le communiqué.

Plus d'articles
Affaire des 2 millions de Gohou Michel : le syndicat réagit