Les sinistrés enregistrés suite aux affrontements entre les Gangan et Tchokossi dans la préfecture de l’Oti-sud, au nord du Togo, ont bénéficié de l’assistance du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, a-t-on appris de nos confrères de Savoir News.

Lire aussi Huawei s’apprête à supprimer des centaines d’emplois aux États-Unis



 « Le chef de l’État a débloqué personnellement près de 87 millions de francs CFA, ce qui nous a permis de composer de kits pour les 623 ménages, soit 4.604 sinistrés », a déclaré la ministre togolaise de l’action sociale, Mme Léa Tchabinandi Kolani-Yentcharé.

Ces kits sont essentiellement composés d’ustensiles, de moustiquaires imprégnées, de couvertures et de nattes. Au total, 514 paquets de tôles et 4 tonnes de pointes ont été mis à la disposition de ces sinistrés pour aider ceux dont les toits ont été détruits.

À noter que le litige foncier entre Gangan et Tchokossi est un conflit de vieille date. Ces violences ont éclaté fin juin quand les Gangan ont attaqué les Tchokossi, en train de cultiver sur leur parcelle, après une décision de justice autorisant les deux parties à poursuivre temporairement leurs activités.

Lire aussi Getafe : le Camerounais Nyom va-t-il rejoindre Djené Dakonam ?

Ce conflit entre les deux communautés ont ensuite atteint plusieurs villages de la préfecture avec de graves conséquences : 4 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels.

Miss Togo 2019