in

Togo / Agriculture : la Banque Mondiale, actrice de la réduction de la sous-alimentation

À travers le financement du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), la Banque Mondiale a favorisé de nombreux progrès dans le secteur agricole, parmi lesquels la réduction de la sous-alimentation.

Togo : les bassins de l’Oti et du Haut-Mono, foyer pilote des agropoles

« Le PPAAO qui a commencé en 2011, a connu une phase d’extension en 2019 », a précisé Koutéra Bataka, le ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique.

Placé sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique (MAPAH), le Programme a engendré de nombreuses réformes sur les plans réglementaire et technologique, lesquelles ont permis d’accroître la production de semences en agriculture et de géniteurs en élevage.

Une femme se retrouve avec des seins pourris qui sentaient la chair en décomposition après une opération bâclée

Ces progrès conjugués sont à l’origine de l’augmentation de la production de riz et de maïs notamment et de la réduction de la pauvreté monétaire des ménages ruraux.

Ainsi, malgré les « difficultés », les objectifs de réduction de la sous-alimentation ont été surpassés. « Nous étions à moins de 87 % de couverture de notre besoin en denrées alimentaires. Aujourd’hui, nous sommes à plus de 113 % de notre couverture en besoins alimentaires. Le Togo a été distingué en 2013 et en 2015 par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation), pour son effort exceptionnel de réduction de la sous-alimentation et pour marquer cet exploit qui est fait grâce au PPAAO », s’est félicité le ministre Bataka.

Pour rappel, le PPAAO est arrivé à son terme le 31 décembre 2019.



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
Football Cristiano Ronaldo fait un décisif pour son avenir

Serie A : l’entraînement de Cristiano Ronaldo fait fureur sur Instagram (vidéo)

Une du Time : une caricature du profil de Trump au milieu du visage d’Hitler resurgit sur le Net