AIESEC Université de Lomé a lancé en début de week-end dernier, une vaste campagne de don de sang.



Lire aussi : Togo : des sanctions pour les motocyclistes sans permis

L’association entend par son projet baptisé ASK (Answer Solution & Knowledge) contribuer à la lutte contre les maladies non transmissibles et hépatites virales, promouvoir le don de sang au sein de la jeunesse togolaise et éduquer les jeunes sur la santé sexuelle et reproductive.

Aussi, compte-t-elle recruter et former 60 volontaires, sensibiliser plus de 5000 personnes, faire 500 séances de prise de constantes, de dépistage paludisme et d’hépatites ; sensibiliser sur les grossesses précoces chez la jeune fille en milieu scolaire ; sensibiliser les élèves sur les maladies sexuellement transmissibles et surtout augmenter le nombre de donneurs de sang (au moins 100 nouveaux donneurs).

Lire aussi : L’entrée de l’humoriste togolais Gogoligo au Parlement officialisée

La pénurie de sang au Togo est frappée par toutes les couches sociales. Cela devient donc une urgence et beaucoup d’associations s’activent pour venir au secours de ces patients en besoin.