La Stratégie jeunesse de la Francophonie (2015-2022), institue l’organisation d’un prix pour célébrer les mérites des jeunes qui apportent par leur génie entrepreneurial une contribution à la francophonie. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) avec l’appui de ses partenaires, lance la 3e édition du Prix Jeune entrepreneur(e) francophone.

Lire aussi: Fortune mondiale : Bernard Arnault détrône Bill Gates



Son but est de mettre en avant les initiatives entrepreneuriales des jeunes, leur donner de la visibilité, les encourager à persévérer et les projeter comme « modèles » afin de promouvoir l’esprit entrepreneurial chez les jeunes. Le Gouvernement du Nouveau-Brunswick et la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) apportent leur partenariat à l’OIF et s’associent à l’organisation du Prix de 2019, avec la participation du cabinet EY (Ernst & Young).

Lire aussi : TIC : 10 astuces pour améliorer ses recherches Google

Le présent appel à candidatures est un concours ouvert aux femmes et hommes âgés de 18 à 35 ans dirigeants d’une entreprise. Les candidates et candidats doivent être francophones, ressortissants d’un pays membre de l’OIF et être des entrepreneurs performants ayant déjà une affaire qui fonctionne avec des réalisations vérifiables.

Cliquez ici pour plus de détails sur le concours.