Crédit Photo : TBN

Togo : Après la société Amina, Dodo Cosmetics licencie plus de 100 employés

Depuis plus d’une semaine, 150 ouvriers ont cessé le travail à Dodo Cosmetics, pour montrer leur solidarité à trois (3) de leurs camarades qui font l’objet d’une mise à pied de 15 jours.

Ces derniers sont impliqués dans une affaire de vol du plomb qui sert à sceller les conteneurs avant leurs convoyages.

Les caméras de surveillance ont révélé que le plomb a été volé par un homme qui a opéré avec la complicité de deux autres ouvriers.

Selon Gapola, sur la base des preuves et suite à la lettre d’explication des mis en cause, la Direction générale de Dodo Cosmetics a décidé d’une mise à pied de 15 jours contre les fauteurs qui ont d’ailleurs refusé de s’exécuter sur ordre des délégués du personnel qui dénoncent un vice de procédure dans la décision.

Après, s’en sont suivis des démêlés entre la direction, les mis en cause et les délégués du personnel.

« Sans informer la Direction, sans tenir compte des mesures de précautions sanitaires qui prévalent, les délégués ont motivé une bonne partie des ouvriers au nombre de 156 à ne pas travailler depuis le 13 septembre jusqu’aujourd’hui. Ils ont également refusé de répondre aux notes d’explications qui leurs sont envoyées », nous a indiqué John Laré, Directeur Administratif et Financier (DAF) de Dodo Cosmetics.

Suite à quoi, la Direction générale de Dodo Comestics a décidé d’appliquer la loi et donc, se séparer de ces 150 ouvriers qui ont cessé le travail depuis le 13 septembre 2021.

Notons qu’en début de semaine, la société Amina spécialisée dans la fabrication des mèches de cheveux synthétiques a licencié plus de 1000 employés qui, selon les informations, refusaient de se présenter au travail.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo / Drame : encore un mort par pendaison en périphérie de Lomé (photo)