De nouvelles arrestations ont été signalées par le ministre Yark Damehame ce lundi. C’était au cours d’un point de presse en présence des diplomates accrédités au Togo.

Ils sont au total dix (10) à être arrêtés pour cette nouvelle vague. Ce qui porte le chiffre à 28 arrestations.

La banane vendue à 88 millions FCFA mangée par un visiteur lors de l’exposition (vidéo)

IFT

« À ce jour nous sommes à 28 personnes sous les verrous. Elles seront traduites en justice pour répondre de leurs actes. Les investigations se poursuivent car c’est une plateforme sur laquelle ils sont nombreux », a confié le ministre ce lundi 9 décembre 2019.

Rappelons que « Tigre Révolution », un groupe créé il y a moins d’un an par le nommé Madjidou T. alias « Master Tiger », un Togolais résidant en Belgique, serait au centre des attaques menées contre les gendarmes dans la nuit du 22 au 23 novembre dernier.

Un des gendarmes blessés est mort et 4 fusils AK47 emportés. Le 3 décembre dernier, 18 personnes ont été arrêtées comme étant membres du groupe révolutionnaire.

Finlande : Sanna Marin, 34 ans, devient la plus jeune Premier ministre au monde

Les autres membres du groupe estimés à des centaines sont activement recherchés. L’objectif ultime de ce mouvement est, selon la police, « d’organiser une révolution nationale afin de déstabiliser les Institutions de la République ».