in ,

Togo / Automédication : ce danger de la prise de paracétamol qu’on ignore

L’automédication a des incidences sur la santé humaine, qu’importe le type de médicament concerné. Le paracétamol, pour sa part, un antalgique qui permet de lutter contre les douleurs et la fièvre est rapidement trouvable dans les rues, en étalage ou en pharmacie, sans ordonnance le plus souvent.

Selon le président de l’Ordre national des pharmaciens du Togo, Docteur Kpéto Koundé Innocent, beaucoup considèrent le paracétamol comme « un médicament banal » et « lorsque sa prise n’est pas contrôlée, il peut y avoir des effets très graves puisque sa toxicité est sur un organe vital pour l’organisme, le foi ».

« Au cas où, une personne doit recourir à l’automédication, il faut que ça soit limité dans le temps », a-t-il ajouté.

Il faut noter que le paracétamol ne traite que des symptômes d’une maladie. La meilleure solution est de toujours se faire consulter par un médecin dans le but d’avoir une prescription cohérente avec la maladie dont on souffre.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Côte d’Ivoire / ONU : António Guterres condamne les violences et appelle au respect de l’ordre constitutionnel

Togo : vers la reprise des activités culturelles et artistiques