in ,

Togo : bientôt un identifiant unique pour un meilleur suivi des bénéficiaires des projets et programmes d’emploi

L’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) tient ces 27 et 28 mars 2019 à Lomé, un atelier de partage axé sur l’expérience tunisienne sur l’identifiant unique des bénéficiaires des projets et programmes d’emploi.

Cet atelier, organisé en collaboration avec le Bureau international du Travail (BIT) et la Banque africaine de Développement (BAD), entend partager avec tous les acteurs impliqués, l’expérience de la Tunisie dans la mise en place et le fonctionnement de ce dispositif d’identifiant unique.

Table d’honneur

Il s’agira de présenter la démarche méthodologique de la mise en place du dispositif ; présenter l’organisation de la gestion du dispositif ; présenter les difficultés inhérentes à l’opérationnalisation du dispositif ; discuter et proposer des recommandations pour la réussite de la mise en place du système d’identifiant unique au Togo.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement de capacités de l’observatoire de l’emploi et du ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

« En prélude à la réalisation de cette activité, une étude de faisabilité de mise en place de cette base de données a été réalisée et un renforcement de capacités techniques sur l’expérience de la Tunisie en la matière a été organisé », a confié Madame Sahouda Mivedor Gbadamassi, Directrice du FAIEJ, ayant présidé les travaux.

« Cet atelier n’est pas un aboutissement, mais bien un point de départ pour envisager des perspectives meilleures », souligne-t-elle.

Pour les organisateurs, cette nouvelle plateforme permettra d’assurer le suivi du parcours du bénéficiaire des programmes actifs du marché du travail (PAMT) depuis son entrée jusqu’à la fin du processus quel que soit le projet et/ou programme qu’il a choisi.

Elle permettra également d’assurer l’efficacité et l’efficience dans les appuis aux bénéficiaires et apportera une meilleure lisibilité des efforts des différents partenaires et des institutions étatiques.

Bientôt un identifiant unique pour un meilleur suivi des bénéficiaires des projets et programmes d'emploi 2
Vue partielle des participants

Pour M. Abbey Kokouvi, Directeur de l’observatoire de l’Emploi à l’ANPE, « le constat, c’est que dans la gestion des programmes actifs du marché du travail, il n’y a pas assez de fiabilité dans les statistiques si on veut les avoir de façon globale au niveau national parce qu’il y a des jeunes qui bénéficient des mêmes types de programmes, c’est-à-dire des doublons, ce qui entrave la fiabilité des données que nous collectons au niveau des projets programme de promotion d’emplois ».

« On s’est donc dit que si on a une plateforme commune ça nous permettra d’avoir des enregistrements communs de ces jeunes, ce qui nous permettrait d’avoir des statistiques aussi fiables. Voilà pourquoi on a voulu avec tous les acteurs de l’écosystème emploi mettre en place une base unifiée des bénéficiaires des projets pour leur mode d’emploi », a-t-il expliqué.

Pour les responsables du Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (PAIEJ-SP), cette plateforme vient à point nommé.

Bientôt un identifiant unique pour un meilleur suivi des bénéficiaires des projets et programmes d'emploi
Vue partielle des participants

« Par rapport à l’emploi des jeunes, on sait que le pays a élaboré son Plan de Développement pour la période 2018-2022 et cela nécessite la création d’emplois donc cette nouvelle plateforme, va aider le pays à pouvoir détecter les doublons », rassure M. Agbogan Hilaire, Spécialiste en Suivi Évaluation au ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Notons qu’au Togo, il existe des programmes actifs du marché du travail. Il s’agit entre autres du programme AIDE, Volontariat national, FAIEJ, PNPER, PRADEB.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Recrutement : voici les nouveaux critères de sélection des employeurs en 2019

Côte d’Ivoire-Kémi Séba déporté vers le Bénin

Côte d’Ivoire : les raisons d’expulsion de Kemi Séba enfin dévoilées