Togo : bientôt un programme communautaire pour favoriser l’insertion professionnelle

Un collège communautaire de l’Uemoa sera bientôt créé au Togo pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.

L’initiative est actuellement dans sa phase pilote. Des experts régionaux sont actuellement en atelier pour sa concrétisation.

A terme, les travaux devront conduire à l’élaboration d’un cadre juridique devant faciliter l’opérationnalisation de l’initiative et mettre en place une liste de métiers pour la phase d’expérimentation.

Une fois mis sur pied, ces collèges disposeront de différents cursus de formations professionnelles adaptés aux besoins des communautés.

Précision faite par le coordonnateur de l’entité nationale de mutualisation, Sow Essoyobawè, “la différence entre le collège communautaire et les autres établissements de formation professionnelle est qu’au sein des collèges communautaires, il y a flexibilité des offres de formations qui sont modulées en fonction des besoins de la communauté”.

Ce programme rentre ainsi dans la ligne de mire des ambitions de l’exécutif qui donne une place privilégiée à la poursuite de la politique de promotion de la jeunesse.

Dans cet objectif, le Gouvernement a intensifié ces dernières années la mise en place d’incubateurs, la création d’instituts de formation en alternance pour le développement (IFAD), destinés à des formations qualifiantes et diplômantes basées sur l’approche par compétence.

Pour rappel, le Gouvernement a prévu de construire en tout dix instituts du même modèle, afin de former des professionnels compétents, capables de s’intégrer immédiatement dans la vie active et de s’adapter aux évolutions de leur secteur d’activité.

Similaires