Des associations organisent depuis quelques jours sur toute l’étendue du territoire, des campagnes de vaccination ‘sans autorisation préalable’ du ministre de la Santé et de l’hygiène publique.


Cette activité, quoi que sociale, présenterait des dangers si elle n’a pas été mandatée par le ministère de tutelle.

Pour le Prof. Moustafa Mijiyawa, « ces vaccins, dont l’origine et le mode de conservation ne sont pas connus des services techniques compétant du ministère ne doivent pas être administrées à la population ».

Dans un communiqué officiel, le ministre informe que « toute personne ou organisation désireuse d’entreprendre une activité de vaccination doit demander et obtenir l’autorisation préalable du ministre de la Santé ».

« Tout contrevenant à cette disposition sera puni conformément à la loi », précise-t-il tout en invitant les populations togolaises à plus de vigilance.