Togo – CAN 2013 et 2017/La Haplucia ne lâche pas dans les affaires de détournements de fonds

La Haute Autorité de Protection et de Lutte contre la Corruption et les Infractions assimilées (HAPLUCIA) s’est doté en février dernier, d’un plan stratégique comptant pour la période de 2019-2023.

Ce plan stratégique définissait clairement les actions à mener par la Haplucia sur la période susmentionnée, et ce, en matière de lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans le pays.

L’institution a ouvert des enquêtes sur les affaires de détournements dans la gestion des fonds des CAN 2013 et 2017 auxquelles le Togo a participé.

Lire aussi : Le vibrant hommage national de la France aux 2 soldats tués au Burkina Faso

 « Pour les deux CAN qui ont posé problème, nous avons reçu les rapports d’audit que nous sommes en train d’examiner. Nous sommes à pied d’œuvre. D’ici trois mois, le public sera situé », a déclaré a confié M. Essohana Wiyao, président de la HAPLUCIA.

Pour le premier responsable de l’organe, les ‘fraudeurs’ répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes. « En cas de fraude, il n’y aura pas de cadeau », a-t-il laissé entendre.

Rappelons que dans son agenda, la HAPLUCIA a prévu faire la lumière sur les affaires de réhabilitation de la route Lomé-Vogan-Anfoin.

L’institution compte sur l’assistance de la population togolaise pour atteindre ses objectifs. A cet effet, un numéro vert a été mis à disposition. Il s’agit du 8277 pour les dénonciations anonymes et discrètes.

Similaires