La ministre en charge du développement à la base a présenté au cours du conseil des ministres du mercredi 15 mai 2019, un rapport relatif au financement du programme national d’alimentation scolaire.

« De 2008 à̀ ce jour, 82,5 millions de repas chauds ont été́ distribués. L’effectif des élèves bénéficiaires s’élève à quatre-vingt-onze mille six cent soixante-six (91.666) répartis dans trois cent quatre (304) écoles sur toute l’étendue du territoire. Le taux de couverture est de l’ordre de 6% des effectifs des écoles primaires publiques du pays », révèle le rapport.

Lire aussi : Togo – Sécurité intérieure : le Gouvernement prend des dispositions

 « L’évaluation des cantines scolaires a établi un effet positif sur les indicateurs scolaires et l’état nutritionnel des écoliers », a souligné Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre en charge du développement à la base.

« En effet, le programme a contribué́ à une augmentation des effectifs scolaires d’environ 9,4 % dans les écoles bénéficiaires, contre moins de 7,5 % dans les écoles non bénéficiaires. Le programme contribue également à la couverture des 2/3 des besoins en alimentation des enfants selon les données de l’OMS », lit-on dans le rapport.

Lire aussi : Togo – Sécurité : ces conseils de vigilance à ne pas négliger face aux attaques terroristes

Il est à rappeler que le programme d’alimentation scolaire est une composante des filets sociaux mis en œuvre depuis 2008 par le ministère en charge du développement à la base. Ce programme s’inscrit, d’une part, dans les orientations contenues dans les déclarations des Chefs d’Etat africains de juin 2014 et de janvier 2016 visant à̀ accorder une priorité́ à l’alimentation scolaire et, d’autre part, dans les ODD 1, 2 et 4.