in ,

Togo : ce qui va changer avec le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO)

Coupure officielle de ruban

Le Chef du Gouvernement, Dr Selom Klassou a donné le ton pour la 1ère édition du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) ce 28 octobre 2019 à Lomé.

Coupure officielle de ruban

Pendant 10 jours, les artisans togolais exposeront leur savoir-faire et innovations au public. Au MIATO, c’est 200 stands d’exposition des artisans venus du Togo, du Burkina Faso, du Bénin, de la France, des Etats-Unis, du Niger, etc.

Avec seize (16) corps de métiers au rendez-vous de cette grande messe artisanale, il est rassurant de dire que le secteur constitue un véritable vivier pour l’économie de notre pays.

Visite de stand des officiels

Placé sous le thème « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social », le MIATO vise à promouvoir les produits et services artisanaux et à mettre en lumière le génie et les potentialités des artisans togolais, valoriser les métiers porteurs du secteur et sensibiliser au moins 100 000 jeunes sur les opportunités du secteur.

Les exposants et les 150 000 visiteurs attendus au MIATO pourront assister à des panels, des rencontres entre professionnels et enrichir leur carnet d’adresses.

Exposition dans un stand

Le Marché International de l’Artisanat compte changer la donne du secteur. Ceci dit, il sera organisé en faveur des jeunes professionnels des formations afin de mieux affiner leur choix et d’adopter des démarches gagnantes dans le sens de la création et la gestion d’entreprises artisanales.

Des ateliers de formation seront organisés sur les meilleurs outils de vente, la protection des œuvres, la réussite de l’emballage des produits en termes de design, etc.

Animation culturelle de King Mensah ce lundi à Lomé

Rappelons que près d’un million de Togolais exercent une activité artisanale à titre principal ou secondaire. L’artisanat contribue à plus de 18% à la formation du PIB et à la réduction du déficit de la balance des paiements de 20%.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Éthiopie : après le Nobel 2019, un nouveau prix pour Abiy Ahmed en présence d’Alassane Ouattara

La mort d’Abou Bakr al-Baghdadi met-elle fin au groupe État islamique ?