Togo / Commissaire poignardé à Tsévié : la police recadre les faits et dénonce une imprudence

Nous vous apprenions depuis ce jeudi 3 décembre 2020, l’agression d’un commissaire de police à Tsévié, une localité située à 35 km de Lomé, la capitale du Togo.

En effet, l’information n’a pas tardé avant d’inonder les réseaux sociaux sans l’autorisation des premiers responsables de la Police nationale.

En conséquence, la Police nationale vient de sortir un communiqué pour recadrer les faits.

 
COMMUNIQUE DE LA POLICE NATIONALE

Un compte rendu faisant état d’un commissaire de police poignardé à Tsévié, destiné à la hiérarchie de la police, s’est retrouvé par imprudence sur les réseaux sociaux. Cette imprudence n’est pas restée impunie.

En effet, suivant ce compte rendu, le Commissaire de police BABATUNDE Kodjo, revenant de la ronde sur ses éléments a été poignardé dans la nuit du 2 au 3 décembre 2020, et son arme de service emportée.

La police nationale atteste que cette information est vraie et tient à informer le public que la vie du commissaire de police n’est pas en danger et que son arme a été retrouvée. L’enquête se poursuit en vue d’élucider les circonstances de cette agression et interpeller les auteurs.

Plus d'articles
La mort « facultative » d’ici 2045 ? : les progrès scientifiques et l’immortalité