A l’occasion de la tournée organisée à l’honneur du 59ème anniversaire de l’indépendance du Togo, le jeune artiste, Santrinos et son staff ont brisé les frontières linguistiques au travers d’une combinaison d’audace, d’originalité, de bonne dose d’humilité et le plus important, de l’efficacité d’une expertise qui ne cesse de faire ses preuves.

Santrinos Raphael a prouvé cette fois-ci sur toute l’étendue du territoire togolais, sa capacité à emballer son public qui scande ses chansons peu importe la ville dans laquelle il preste.

Lire aussi : L’ONU recrute (30 avril 2019)

De Dapaong à Aného, en passant par Mango, Kara, Sokodé, Atakpamé, Santrinos Raphael relève un grand challenge, celui de faire danser et chanter petits et grands de tous horizons.

Ne dit-on pas que la musique est un language universel ? Armé de sa voix au timbre exceptionnel, Santrinos Raphael part bientôt à la conquête de l’Afrique.

Rappelons que le concert de l’indépendance est une tournée musicale des artistes togolais confirmés et montants. Cette tournée s’inscrit dans le cadre de la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance du Togo. Il est initié par le ministère en charge des jeunes et parrainé par le président Faure Gnassingbé.

Un extrait de la réaction des jeunes lors d’un concert