in ,

Togo / Constructions sur le Grand contournement de Lomé : un ultimatum lancé aux populations

« Il est demandé à toute personne installée illégalement dans l’emprise de la voie du Grand contournement de Lomé de libérer les espaces occupées », peut-on lire dans un communiqué signé par les ministres des Travaux publics et de l’Administration territoriale.

En effet, selon les constats, des bâtisses et plateformes ont été anarchiquement construites le long de la voie du Grand contournement de Lomé, et ceci, sans « autorisation préalable des autorités compétentes ».

« Cette situation qui s’assimile à des actes de vandalisme a entraîné la destruction par endroits des équipements tels que les glissières de sécurité, les bordures, les caniveaux et les fossés, exposant ainsi les usagers à l’insécurité routière », déplorent les deux ministres.

Un délai « d’un mois » est donc accordé pour débarrasser la voie, et ce, « à compter de la date de publication du communiqué » rendu public ce jeudi 22 octobre 2020.

« Passé ce délai, les contrevenants s’exposent à la rigueur de la loi et les aménagements concernés seront démolis aux frais desdits contrevenants », préviennent les ministres.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Samuel Paty : le compte Twitter de son assassin signalé 6 jours avant l’attentat

Melania Trump jalouse de Beyonce ?