in ,

Togo / Couvre-feu : « Aucun cas de voies de fait sur un quelconque citoyen ne restera impuni », Yark Damehame

Pour faire face à la menace du Covid-19, Faure Gnassingbé a institué depuis le jeudi 2 avril, un couvre-feu dans le grand Lomé.

Pour le Ministre de la Sécurité, dans un communiqué rendu public ce samedi 4 avril, « il apparaît d’une part que dans l’ensemble, une très grande majorité des populations de notre capitale respecte scrupuleusement cette mesure imposée par les contraintes de l’urgence sanitaire du moment. D’autre part, certains concitoyens, faisant fi du couvre-feu, se retrouvent encore dans les rues aux heures interdites sans motif ni raison valable.»

Togo : la route Lomé-Kpalimé en chantier

« De même, il nous a été rapporté de plusieurs sources concordantes des cas de bavures et d’exactions commises par certains éléments des forces de défense et de sécurité appelés à faire respecter Ies décisions du gouvernement dont le couvre-feu » , peut-on lire dans le communiqué.

Tout en remerciant la majorité de la population qui a adhéré à cette décision salutaire, le Ministre «  appelle les éléments des forces de défense et de sécurité à plus de professionnalisme et au respect des normes déontologiques dans l’application de toutes mesures prises par le Gouvernement.»

Togo / Coronavirus : interdiction formelle aux conducteurs de Zemidjan de transporter des personnes

En outre, il précise « qu’en tout état de cause, aucun cas de voies de fait sur un quelconque citoyen ne restera impuni. »

Par ailleurs, Yark Damehame invite les récalcitrants à suivre la majorité en respectant à leur tour l’ensemble des mesures prises dans le cadre de cette lutte.

Abidjan : le Gouvernement en guerre contre les taxi-motos

Togo / Coronavirus : le Gouvernement suspend les mesures imposées aux transporteurs du Grand Lomé

Coronavirus: premier mort en Haïti dans un climat persistant de défiance