Des populations des localités des régions des Plateaux et Maritime ont désormais accès à l’eau potable.

Elles viennent de bénéficier de huit (8) mini-adductions d’eau potable. Le coût des installations est estimé à 7 milliards de francs CFA. Le financement a été assuré par la Banque islamique de développement (BID).



Lire aussi: Togo : l’Université de Kara annonce la création d’un DUT en génie civil

Ce sont 50.000 habitants en zone rurale et semi-rurale qui bénéficieront de ce mécanisme. Notons que d’autres projets de même nature seront réalisés dans les prochains jours au Togo.