Un rapport de l’étude sur les fruits et les légumes au Togo est porté à connaissance des acteurs du secteur à Lomé. Il s’agit de procéder à une analyse critique du rapport et de faire des suggestions et recommandations pour mettre à jour la base de données.

Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed), les importations de fruits et légumes au Togo s’élèveraient 8 385 tonnes en 2017. Ceci représente en valeur 1,4 milliards de francs CFA alors que les exportations seraient de 30 265 tonnes soit environ 4,578 milliards de Fcfa.

Lire aussi: Togo/Tournoi Lome Chess Challenge : l’ATOJESTRA met les bouchées doubles

Le Fonds des Nations Unies pour l’alimentation (FAO), qui appuie le gouvernement dans cette initiative estime que ce secteur contribue beaucoup à l’économie nationale d’où la nécessité d’élaborer des statistiques fiables. Ce qu’il faut améliorer, c’est le circuit de transformation, de conservation de stockage.

Pour le ministère de l’Agriculture, le potentiel est vraiment énorme mais malheureusement cela connaît des contraintes sur beaucoup d’aspects. Par conséquent, il faut mettre à jour ces statistiques en matière de production, de transformation, de structuration autour des chaînes de valeur pour pouvoir apporter des solutions adéquates.

Lire aussi: Togo/Un partenariat de taille pour les Joutes verbales francophones

Notons que le Togo produit 60 000 tonnes de fruits et 40 000 tonnes de légumes par an. Les dernières statistiques remontent en 2013, selon le gouvernement.