in ,

Togo/démantèlement d’un réseau de vente de drogue aux élèves de Lomé

Son nom est familier, car les populations de Lomé sont habituées à ses descentes fréquentes dans la ville pour corriger toute irrégularité. Kossi Aboka, Président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, puisqu’il s’agit de lui, s’est encore illustré donnant satisfaction aux parents d’élèves.

Lire aussi : Match Bénin-Togo : voici les 22 Eperviers convoqués par Claude Le Roy

En effet, le président Kossi Aboka a procédé à un démantèlement des réseaux de trafics de stupéfiants, de drogue et de vente d’alcool dans les écoles et les devantures des établissements publics.

Une action qui a été possible grâce à un courrier de l’association togolaise des parents d’élèves. Une association dont beaucoup ont critiqué le silence face à certaines situations. Cette fois-ci, les parents d’élèves ont pris leurs responsabilités en envoyant un courrier aux autorités administratives pour éradiquer le mal.

Lire aussi : Université de Lomé : le Prof Kokoroko présente son bilan et s’adresse aux étudiants

Dès réception de ce courrier, le président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe a diligenté des enquêtes et a effectué des descentes sur les lieux pour constater les faits et procéder à un démantèlement des hangars servant de lieu de vente des stupéfiants aux élèves.

Lire aussi : Togo : CREM recrute pour ces 68 postes

Le lycée Adidogomè 2 a été la principale école ciblée par les trafiquants et il a été particulièrement pointé du doigt par l’association des parents d’élèves.

Sur les lieux, Kossi Aboka a rappelé que l’école était un lieu d’apprentissage des bonnes mœurs et aussi de la formation de l’élite. Tout sera donc mis en œuvre pour protéger les apprenants et aussi permettre un cadre de travail idéal. Tout en remerciant aussi les parents d’élèves pour leur alerte.



Saham Ad
Ahmed Gaid Salah, Algérie, chef de l’armée, dialogue

Algérie/5e mandat de Bouteflika : l’armée sort de sa réserve

Philippe Kokou Tchodiè, Commissaire général, OTR, Kodzo Adedze, Office togolais des recettes, Henry Gaperi, Kodzo Adedze,

Togo/L’OTR envisage une recette de 669 milliards FCFA d’ici la fin de l’année 2019