En Conseil des ministres ce vendredi 18 octobre, le Gouvernement togolais a autorisé, à travers l’adoption d’un projet de décret, l’exploitation à grande échelle du gisement de Manganèse de Nayéga dans la préfecture de Kpendjal-ouest.

CHAN 2020 : les Éperviers du Togo qualifiés



Cette décision fait suite aux résultats concluants des recherches de gisements du manganèse à Nayéga.

En effet, le présent projet de décret porte attribution d’un permis d’exploitation à la Société générale des mines (SGM) qui a introduit une demande de permis d’exploitation à grande échelle de ce minerai.

Les réserves de manganèse découvertes sont évaluées à près de 8 500 000 tonnes et la durée de vie de la mine sur les réserves prouvées actuelles est de onze (11) ans.

Debordo Leekunfa : « C’est Sidiki Diabaté qui a initié DJ Arafat aux sciences occultes, voici les résultats aujourd’hui » (Vidéo)

Selon le gouvernement, l’exploitation de ce minerai contribuera à l’atteinte des objectifs de l’axe 3 du Plan National de Développement (PND) avec la réalisation des projets de développement communautaire et la création des emplois directs et indirects.

Real Madrid : Florentino Pérez veut récupérer Cristiano Ronaldo

Autre avantage, elle participera également à la réalisation des objectifs de l’axe 2 du PND qui vise à développer des pôles de transformation agricole manufacturiers et d’industries extractives.