24 policiers et gendarmes togolais se sont envolés ce vendredi en direction de la Guinée-Bissau, a-t-on appris.

Longévité au pouvoir en Afrique : les explications du président Idriss Déby Itno



Ils auront pour mission de contribuer à la sécurisation des élections présidentielles et au maintien de la paix dans le pays.

Ce déploiement des troupes togolaises fait suite à la décision des Chefs d’États de la CEDEAO d’accompagner les autorités bissau-guinéennes dans l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées.

Cette décision, rappelons-le, a été prise à la dernière session extraordinaire de la CEDEAO tenue à Niamey au Niger.

Côte d’Ivoire : Macron reporte sa venue à Abidjan

Les pays membres disposent de 72 h à partir de ce vendredi pour emboîter le pas.

Le Togo est le premier pays à exécuter cette ordonnance sur des ressources propres. 116 autres casques bleus seront déployés dans les jours à venir pour porter le nombre à 140.

*Image d’illustration