in ,

Togo : Des enfants enlevés par un Hindou à Kpomé ? ; les précisions de la police nationale

Image d'illustration

Depuis le mercredi 16 septembre, un message audio et images abondamment relayés sur les réseaux sociaux font état d’une prétendue tentative d’enlèvement d’enfants attribuée à un ressortissant de nationalité Hindou.  Dans un communiqué ce jour, la Police nationale vient de donner des précisions sur cette affaire.

Les faits précisés

A en croire le texte, le jour 16 septembre 2020, aux environs de 9 heures, certains personnels du cabinet Wabcos chargés de la reconnaissance de la ligne de haute tension du pylone 42 de la CEB à Dalavé, à partir duquel l’extension du courant électrique jusqu’au site du Parc d’industrialisation d’Adéticopé devrait se faire, se sont rendus dans le village d’Agbélouvé, canton de Kpomé, à bord d’un véhicule d’immatriculation togolaise.



« Je n’ai jamais été ami avec Messi » : un ancien du Barça se lâche

Ne connaissant pas bien le milieu, l’équipage a sollicité, auprès de sa grand-mère, le nommé Azanléko Komi, âgé de 10 ans, de la localité, censé les orienter. Cinq (5) autres enfants, par curiosité, les ont suivis dans cette mission.

Ils ont ensemble effectué la reconnaissance à pied de la ligne en pleine brousse pendant que leur véhicule sur la voie suivait leur mouvement jusqu’à 4 km environ et ce pendant près de 4 heures de temps.

Décaler-couper : Ramba Junior sur les traces de Dj Arafat

A la fin de leur mission vers 13h, les membres de l’équipage rejoignent leur véhicule toujours accompagnés des enfants. L’équipage décide de descendre un de leurs membres qui devait prendre part à une réunion à Adétikopé avant de ramener les enfants dans leur village.

Les parents de ces derniers, inquiets, restés sans nouvelles de ceux-ci pendant plus de 4 heures, mobilisent les habitants du village et saisissent la brigade territoriale de la gendarmerie de Kpomé qui, a son tour, alerte les autorités environnantes.

Togo / calendrier de l’année scolaire 2020-2021 : ce qui va changer

A 13h30, la voiture arrive effectivement à Adétikopé avec ces enfants à bord. La population surexcitée, ayant aperçu les enfants s’en prend violemment aux membres de l’équipe pensant qu’il s’agissait d’un enlèvement. Les forces de sécurité interviennent, extirpent les personnels du cabinet, maintiennent l’ordre et conduisent les enfants à leurs domiciles.

Cet incident a occasionné des blessures sur les membres de l’équipe de même que sur un agent des forces de l’ordre et des dégâts matériels importants sur la voiture.

Togo / Décès du DG des transports routiers : les populations de Kpomé exigent une autopsie (Photos)

Après consultation, le Directeur général de la police nationale tient à préciser qu’il ne s’est en aucun moment agi d’enlèvement d’enfant par les personnels de Wabcos. Il appelle les populations d’Adétikopé et de Kpomé au calme et invite  à cesser la diffusion de fausses informations de nature à alimenter une animosité contre la communauté hindu.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo / Concours de l’OTR : la date des tests écrits de sélection dévoilée

Etats-Unis : décès de la doyenne de la cour suprême, Ruth Bader Ginsburg