Togo : des enseignants bientôt devant les tribunaux pour avoir refusé de croire au Coronavirus

Quatre (4) enseignants du Collège d’Enseignement Général (CEG) Pentecôte de Kessibo Wawa seront bientôt devant le Procureur du Tribunal de la ville de Badou, rapportent nos confrères de Gakogoe.

Selon les informations, ces enseignants se sont opposés au test de dépistage de la Covid-19.

En effet, plusieurs élèves du CEG ont été testés positifs, et l’école fermée pour 2 semaines. C’est ainsi qu’au cours d’une opération massive de dépistage, lesdits enseignants, ont « non seulement refusé de se dépister mais aussi incité et entraîné la plupart des élèves à se rallier à leur cause. »

« Cette histoire de Coronavirus au Togo est une escroquerie. D’ailleurs, c’est une maladie qui n’existe pas. C’est une invention », auraient avancé ces enseignants, dans des propos rapportés par la source.

Ils auraient fait croire à leurs élèves que les vaccins contre le Coronavirus ont des effets secondaires sur la santé, indiquent nos confrères.

« Interpellés par le Comité Local de Gestion de la Riposte (CLGR) contre la Covid-19, les quatre (4) « éducateurs » auraient reconnu les faits. Sans coup férir, ils ont été placés en détention provisoire à la Gendarmerie de Badou », écrit la source.

Plus d'articles
Santé : cette cause peu évidente des maux de tête le matin dévoilée