Togo : Des lampadaires solaires intelligents bientôt déployés ; voici les zones concernées

Annoncé en avril dernier à la suite de la visite du Président de la République en France, le déploiement des 50 000 lampadaires solaires connectés dans plusieurs centaines de villages ruraux non-électrifiés au Togo va se matérialiser. L’entreprise tricolore Sunna Design, retenue lors de l’entente conclue à Paris, l’a annoncé ce vendredi.

Comme convenu, le contrat signé avec le gouvernement et inscrit dans le cadre du projet Cizo, porte sur un montant de 40 millions d’euros, entièrement financé par le Trésor français. Dans les détails, il consistera en la fourniture et l’installation pendant deux ans, puis la maintenance sur 12 ans, des lampadaires solaires intelligents.

Le déploiement se fera de manière progressive et raisonnée, avec en premier lieu des localités prioritaires préalablement identifiées et étudiées. Une plateforme transparente de suivi du déploiement et de la performance des équipements sera également mise à disposition des pouvoirs publics, notamment de l’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER).

Allier énergie et digital

Pour l’exécutif, qui a fixé le cap sur l’accès universel à l’électricité à l’horizon 2030, ce projet clé en main est également une opportunité pour accélérer le déploiement de la couverture internet sur tout le territoire.

“Ce projet combinera l’énergie décentralisée et la connectivité haut-débit pour offrir aux populations à la fois l’éclairage public et l’Internet. Ainsi, il complète notre vision d’accélérer la convergence entre l’énergie et le digital que nous allons initier en déployant de la fibre optique sur le réseau électrique”, explique le ministre de l’économie numérique, Cina Lawson.

Pour sa collègue déléguée à l’énergie, Mila Aziablé, c’est l’occasion de “donner une nouvelle dynamique aux zones rurales, les rendre plus attractives”, en contribuant à l’économie locale, et “en misant sur des technologies innovantes adaptées” au contexte et à l’environnement national.

Au Togo, la proportion des populations vivant dans les zones hors-réseaux en milieu rural reste très importante.