in ,

Togo : Des officiers à l’école du renseignement militaire selon les méthodes des Nations Unies

Le mois dernier, s’est déroulée, à Lomé au profit de 20 officiers et sous-officiers des Forces Armées Togolaises (FAT), une formation sur le renseignement d’intérêt militaire.

Dispensée par des spécialistes en provenance du commandement des éléments français au Sénégal (EFS), cette formation stage avait pour objectif de former les cadres togolais aux techniques d’analyse et de synthèse du renseignement en soutien des opérations militaires.

Lire aussi : Togo : Kantè, une petite localité aux potentialités énormes

Après quelques rappels théoriques, cette formation a permis des mises en situation très réalistes. Les stagiaires constitués en petit état-major se sont vus proposer l’étude et la résolution de cas pratiques selon les méthodes standards des Nations Unies.

Lire aussi : Limogeage de Kako Nubukpo de l’OIF: le Togolais pointe du doigt les Présidents Ouattara et Macron

Cette formation intervient dans le cadre général de l’appui structurel apporté aux FAT par la France notamment en vue de la préparation aux opérations de maintien de la paix au Mali et sur les autres théâtres extérieurs.

Lire aussi : Plusieurs morts sur les routes en 2018 : AVR-Togo appelle à des sanctions lourdes

Elle visait aussi à mieux appréhender le renseignement de situation face à la menace terroriste externe.

AVR-Togo, Togo, AVR, routes, 2018, morts, accidents, circulation, Otto Gunther Kpegoh, Directeur exécutif national, Action pour les victimes de la route, AVR

Plusieurs morts sur les routes en 2018 : AVR-Togo appelle à des sanctions lourdes

Vidéo, résurrection, mort, pasteur, Alph Lukau, réactions

[Dernière minute] Le pasteur Alph Lukau reconnaît que « l’homme du cercueil » n’était pas mort et présente ses excuses aux internautes