Togo : Des pirates condamnés à de « lourdes » peines de prison

Neuf présumés pirates dont six Nigérians et trois Togolais ont été condamnés à de lourdes peines de prison par la Cour d’Appel de Lomé démarré le 5 juillet 2021.

 Ils sont accusés de « piraterie maritime », de « violence volontaire », de « tentatives de vol » et de « groupement de malfaiteurs ».

Selon les informations de Afreepress, ils avaient tenté dans la nuit du 11 au 12 mai 2019, de prendre le contrôle du navire « tanker G-Dona 1 », battant pavillon togolais, en utilisant des armes artisanales et des machettes. Ils avaient réussi à prendre en otage l’équipage.

« Alertée par une personne à bord du bateau, la marine nationale avait tenté d’entrer en contact avec les assaillants qui ont menacé d’exécuter des otages si leur exigence n’était pas prise en compte, notamment le paiement d’une rançon. Il a fallu des tirs de sommation pour amener les pirates à se rendre » , écrit la source.

La Cour a ainsi condamné Peter Paul, cerveau du groupe à 15 ans de réclusion criminelle et à 5 ans d’interdiction du territoire togolais. Les autres écopent de douze (12) ans de réclusion criminelle.

En ce qui concerne les accusés de nationalité togolaise, 5 ans d’interdiction de leurs droits civiques et 5 ans d’interdiction de séjour sur le territoire national pour les Nigérians.

Similaires