Togo : des policiers arrêtent un autre policier roulant à moto et lui collent 10 000 Fcfa de contravention

Les forces de sécurité sont sans pitié sur les routes de la capitale. Ils mènent avec dévouement leurs tâches et sont déterminés à traquer les violeurs de feu rouge.

Notre confrère, Noël Tadegnon, a assisté cette semaine à une scène pour la moins inédite. Séduit, il a décidé de la partager sur les réseaux sociaux.

« Carrefour MRS Wuiti Nossivi, tous ceux qui ne respectent pas le code de la route sont arrêtés et les motos ou voitures confisquées… Les conducteurs reçoivent une contravention de 10 kolos (10 000 Fcfa, ndlr) à payer à la brigade motorisée », a rapporté le journaliste.

Et d’ajouter : « J’ai surtout aimé le fait qu’ils aient arrêtés un de leur collègue policier et un militaire qui ont violé le feu rouge… leurs motos ont été saisies et j’ai voulu « voir clair dedans » … Le policier et le militaire ont reçu une contravention à payer à la BM avant la restitution de leurs engins »

« Je dis juste bravo à l’unité et il faudra que ça continue et que la loi s’applique à tous sans exception » , a-t-il conclu.

Plus d'articles
Ghana / La Volta : les chefs traditionnels exigent une démilitarisation de la région