Togo : ces structures de microfinance bientôt sanctionnées ou fermées

Partager l'article sur :

Le gouvernement togolais ne cesse de multiplier les actions pour empêcher les microfinances non-réglementaires d’opérer.

Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Communication et porte parole du gouvernement, Professeur Akoda Ayewouadan, est revenu sur les travaux réalisés par son collègue des Finances pour assainir le secteur de la microfinance.

Dans ses explications, il ressort que des réformes réglementaires et législatives seront faites, la surveillance sera renforcée et des sanctions seront prises contre les structures de microfinances qui opèrent dans l’informel ou l’irrégularité.

“Le secteur de la microfinance connaît un décalage que l’on peut relever. Il s’agit de la dégradation du portefeuille. Face à cette dégradation et pour maintenir la vitalité du secteur, il y a une stratégie qui a été proposée par le ministre de l’Économie et des Finances et qui consiste d’abord à revoir d’une part le cadre réglementaire et législatif du secteur. Renforcer, améliorer, actualiser le cadre.

Ensuite, le deuxième acte est de voir dans quelle mesure l’on va pouvoir renforcer les dispositifs de surveillance du secteur et de sanctions.

Enfin, le troisième va concerner l’assainissement même de certaines structures, c’est-à-dire que certaines mesures seront prises pour mieux accompagner le secteur”.